22 juin 2024

“ceux là sont les comptes du Michkan..qui ont été comptés sur l’ordre de Moché…” Lorsque l’on s’attarde un peu sur la paracha de cette semaine, on remarque qu’à priori, elle ne comporte aucun ‘hidouch. On aurait peut -être tendance à penser que cette paracha (que D.ieu nous préserve) n’a pas d’utilité, qu’elle serait superflue. Bref rappel des parachiot précédentes : Térouma : Hachem ordonne aux bneï Israël d’apporter la térouma pour la construction du Michkan ; Tétsavé : Hachem ordonne et dirige Moché sur la construction du Michkan ; Ki-tissa et Vayakel : relate la construction en elle-même. Quant à la paracha de Pékoudei, quel est son but ? La réponse est, que toute la paracha Pékoudeï va parler des « comptes » du michkan. Dans notre Paracha, on nous fait la liste détaillée de tous les comptes de chacun des éléments du michkan ce qui en soit est très surprenant! La question est pourquoi Hachem a-t-Il voulu que l’on précise au chékel près les chiffres de chacune des dépenses nécessaires à la construction du michkan? La réponse est que tout le but de notre paracha et de ses comptes, est la prise de conscience de faire le bilan. Nous avons devant nous toute une paracha où l’on compte et recense les offrandes des bneï Israël. D’autant plus que le trésorier était Moché Rabénou, soupçonnerait-on Moché Rabénou d’avoir détourné ou volé l’argent de la communauté ? Non, ‘hass vé chalom ! Établissons plutôt un raisonnement de « à fortiori », si déjà Hachem demande à Moché rabénou de faire les comptes des offrandes reçues, combien cela doit-il nous obliger d’en faire autant?! En effet nous savons que tout commerce qui veut réussir, doit tenir une comptabilité, faire le bilan, connaître ses entrées et sortie, faire la différence entre la recette et les bénéfices… sans cela très rapidement son activité va à la perte.Suite