Chavouot

  • De Valentin à Avraham (2ème partie)
    Après avoir été lâchement dénoncé, Avraham fut arrêté et emprisonné par la police qui informa immédiatement ses parents que leur cher fils avait été retrouvé, mais que celui-ci avait abjuré la religion chrétienne en se convertissant au judaïsme. Bouleversés, ses parents accoururent, et insistèrent pour ramener leur tendre Valentin à la raison et dans sa … Continuer la lecture de Chavouot Lire la suite
  • Lecture du « Tikoune » la nuit de Chavouot : l’importance et la sainteté de cette nuit
    Les décisionnaires (cf. le Michna Broura 494, 1) rapportent au nom du Ari Zal (Chaar Ha Kavanot) que « celui qui ne dort pas du tout pendant la nuit de Chavouot et s’adonne à l’étude de la Torah est certain de vivre toute cette année et de ne subir aucun dommage ». On peut, à … Continuer la lecture de Chavouot Lire la suite
  • Chavouot
    trois jours précédant ce grand événement (Chémot 19 ;15), le Midrach nous enseigne que lorsque Moché appela les enfants d’Israël pour qu’ils viennent recevoir la Torah, il les trouva endormis ! C’est presque impensable. Pourtant, dire qu’ils ignoraient alors la valeur de la Torah semble problématique en regard de tous les préparatifs qu’ils firent à l’approche de … Continuer la lecture de Chavouot Lire la suite
  • Donner pour recevoir
    Cette semaine nous ouvrons le Séfer Bamidbar, cette Paracha précède toujours la fête de Chavouot, afin de ne pas juxtaposer, nous enseignent Tossfot (Méguila 31b), les malédictions de Bé’houkotaï, avec la fête. Notre Paracha nous permet aussi de mieux nous préparer à Chavouot, qui est le don de la Torah, grâce au Midrach Rabba (1 … Continuer la lecture de Chavouot Lire la suite
  • De Valentin à Avraham (1er partie)
    Au dix-huitième siècle en Pologne vivait le comte Potoçki. Issu d’une famille aristocratique catholique polonaise religieuse. Ce comte avait un fils Valentin, particulièrement brillant, qui suivit un cursus d’études théologiques chez les prêtres. Dans son parcours il étudia également les premiers chapitres du pentateuque, or. l’étude de ces textes a suscité de graves doutes dans … Continuer la lecture de Chavouot Lire la suite
  • Téfila du Chlah Hakadoch
    La veille de Roch ‘hodech est un jour favorable pour prier. Les portes de la miséricorde s’ouvrent, et c’est un temps propice où nos téfilot sont écoutées. Unis comme un seul homme, d’un même élan, avec un cœur palpitant au même diapason. Ainsi se tinrent les enfants d’Israël devant le Mont Sinaï pour recevoir la … Continuer la lecture de Chavouot Lire la suite
  • Le compte des Bneï Israël après la sortie d’Égypte
    Le Midrach relate que lorsque Moché annonça aux Bneï Israël la délivrance, il ajouta qu’au terme de 50 jours, ils recevraient la Torah au mont Sinaï. Enthousiasmés par cette nouvelle, dès la sortie d’Égypte, les Bneï d’Israël se mirent à compter les jours qui les séparaient du don de la Torah : « Un jour s’est écoulé, … Continuer la lecture de Chavouot Lire la suite
  • Direction Matane Torah
    Nous lisons dans la Hagada de Pessa’h : « Voici le pain de pauvre que nos pères mangeaient en Égypte… L’année prochaine, en Erets Israël, des hommes libres ». Mais dans toutes les Téfilot aussi, nous répétons : « Zeman ‘hérouténou »/l’époque de notre liberté…. Mais que signifie l’expression בְּנֵי חוֹרִין ? Si l’on nous  posait la question, chacun d’entre nous répondrait : … Continuer la lecture de Chavouot Lire la suite
  • Le but de l’attente
    Hakadoch Baroukh Hou délivre les Bneï Israël dans le seul but de leur donner la Torah, comme il est dit : « Quand tu auras fait sortir le peuple d’Égypte, vous servirez Ha-Elokim sur cette montagne » (Chémot 3;12). Les commentateurs demandent pourquoi la Torah préfère employer le futur « vous servirez/תַּעַבְדוּן », plutôt que l’impératif « servez/תַּעַבְדוּ ». Ils répondent que … Continuer la lecture de Chavouot Lire la suite
  • Chavouot – Le don de la Torah