16 septembre 2021

Various fresh dairy products on wooden background

Pourquoi mange-t-on des produits laitiers à Chavouot?

1)Lors du don de la Torah au Mont Sinaï, le peuple juif reçut à ce moment-là les instructions relatives à l’abattage des animaux et à la préparation de la viande pour la consommation. Jusque-là, les Hébreux n’avaient pas reçu ces lois et donc toute leur viande ainsi que leurs ustensiles furent dès lors considérées comme « non cachères ». La seule autre possibilité qui s’offrit à eux fut donc de manger des laitages qui sont des aliments qui ne nécessitent aucune préparation préalable.

2)La Torah est comparée au lait, comme le dit le verset : « Comme le miel et le lait, [la Torah] coule sous ta langue » (Cantique des Cantiques 4:11). De même que le lait a la capacité de subvenir totalement aux besoins nutritifs de l’être humain (comme dans le cas d’un nourrisson), la Torah procure toute la « nourriture spirituelle » nécessaire à l’âme humaine.

3)La guématria (valeur numérique) du mot‘halav/lait, est de 40. Nous consommons des produits laitiers à Chavouot en souvenir des 40 jours que passa Moché sur le Mont Sinaï durant lesquels il reçut des instructions sur toute la Torah.  La valeur numérique de ‘halav, 40, a également une signification plus profonde en ce sens qu’il y eut 40 générations depuis Moché, qui consigna la Torah Ecrite, jusqu’à la génération de Ravina et Rav Achi qui rédigèrent la version finale de la Torah Orale, le Talmud. De plus, le Talmud commence avec la lettre mèm – guematria 40 s’achève également avec un mèm.

4)Selon le Zohar, chacun des 365 jours de l’année correspond spécifiquement à l’un des 365 commandements négatifs de la Torah. Quelle mitsva correspond au jour de Chavouot ? La Torah dit : « Apportez des Bikourim (premiers fruits) au Saint Temple de D.ieu ; tu ne feras pas cuire un chevreau dans le lait de sa mère » (Exode 34:26). Comme le premier jour pour apporter des Bikourim est Chavouot (en fait, la Torah appelle Chavouot « la fête des Bikourim »), la seconde moitié de ce verset 6 au sujet du lait et de la viande 6 est le commandement négatif qui correspond au jour de Chavouot. Ainsi à Chavouot, nous prenons deux repas, un avec des laitages et l’autre avec de la viande, en prenant bien soin de ne pas les mélanger.

5)Le Mont Sinaï porte également le nom de Har Gavnounim, la montagne aux pics majestueux. Le mot hébreu pour fromage est guevina, qui s’apparente sur le plan étymologique à Har Gavnounim. De plus, la guematria de guevina (fromage) est de 70, ce qui correspond aux « 70 facettes de la Torah ».

6)Moché a été sauvé des eaux le 6 sivan , et il a refusé d’être allaité par une non-Juive. C’est pour rappeler ce mérite que nous consommons des plats halavi .