5 août 2021

« C’est là que je te donnerai rendez-vous, et je te parlerai » (Chémot 25;22)

Rachi explique : « Quand Je te donnerai un rendez-vous pour te parler, c’est cet endroit-là [le Michkane] que je désignerai comme lieu de rencontre pour venir t’y parler. »

Bien que Moché Rabénou, le plus grand des prophètes fut connecté constamment avec le Tout-Puissant, de ce verset nous voyons qu’Hachem a tout de même fixé un lieu et temps spécifique pour parler avec Moché.

En ce qui nous concerne, bien qu’il soit possible de se tourner et implorer Hachem à chaque instant, un temps et un lieu spécifiques ont été fixés pour la Téfila. En l’absence du Beth-Hamikdach, ce lieu en question n’est autre que la synagogue, que l’on nomme aussi « Mikdach Méate-Le petit sanctuaire . Comme il est enseigné dans la Guémara (Méguila 29a), Hachem assure au prophète Yé’hézékel que durant l’exil il y aura tout de même un « petit sanctuaire », comme il est dit (Yé’hézékel 11;16) « J’ai cependant été pour eux un petit sanctuaire ». Et Rabbi Its’hak explique qu’il s’agit des synagogues et salles d’études de Babel qui sont considérées comme des Beth-Hamikdach miniatures.

Le Rav Pinkus Zatsal (Parachat Behar) nous avertit de ne pas déprécier la valeur de la synagogue, car sa sainteté est aussi grande que celle du BethHamikdach. Et le Rav explique cela par la parabole suivante : il y a plusieurs années pour écouter de la musique il fallait s’équiper d’une installation complète pour faire marcher un disque vinyle, puis est arrivée la cassette qui a considérablement réduit l’appareillage. Il y a eu ensuite la révolution du baladeur (walkman), puis le compact-disque (CD). Toutes ces réductions de format, non pas réduit la qualité du son et du morceau choisi. De ce fait, on comprend bien que chaque synagogue est une parcelle du Beth-Hamikdach.

Et la Guémara (Berakhot 6a) atteste au nom de Aba Binyamin que la Téfila d’une personne n’est écoutée que dans une synagogue. Comme il est dit “Tourne-Toi Ô Eternel pour écouter le chant et la prière que Ton serviteur prie devant Toi en ce jour”. Quel est ce lieu de chant? La synagogue, là-bas, sera formulée la Téfila. LIRE LA SUITE