Réponses à vos questions

1)Dans quelle condition est-il permis de trier Chabbat ?

Bien qu’il soit interdit de trier Chabbat, il le sera permis si toutes les trois conditions suivantes sont remplies

trier le bon du mauvais

trier avec la main et non pas avec un ustensile

trier que pour le consommer immédiatement.

2)Est-ce que la fourchette est considérée comme la main ou comme un ustensile ?

Tout l’interdit de trier est spécifiquement avec un ustensile qui est conçu pour cela (comme une passoire, un tamis, etc…). Par contre les couverts comme les fourchettes ou les cuillères ne sont pas considérés comme des ustensiles pour trier mais ne sont que la continuité de la main, on peut donc les utiliser pour trier Chabbat. (‘Hazon ‘Ovadia Chabbat vol.4 p. 173)   

3) Sur quelles plantes odorantes récite t-on, “Bore ‘atsei besamim” ou “Bore ‘isbei besamim” ?

Sur les plantes qui viennent d’un arbre on dit Bore ‘atsei besamim. Si ce sont des herbes on dira Bore ‘isbei besamim. Si elles proviennent d’une autre source (naturelle) on dira Bore minei bessamim. (Chou’hane ‘Aroukh Simane 216§13)

4)Doit-on réciter le Gomel après un accident de voiture (qu’Hachem nous protège) ?

Si une personne sort indemne d’un accident, elle ne récitera pas le Gomel par contre si elle a été blessée même si elle ne retrouve pas son état normal, elle devra réciter le Gomel. (Kitsour Yalkout Yossef p. 149-151)


5)Existe-t-il une Segoula contre le mauvais œil ?

Le Rav Elimelekh Biderman Chlita rapporte au nom du Rav Menahem Mendel de Reminov une Segoula contre le mauvais œil qui est  de dire trois fois le verset « Vani tefilati lekha Adonai éte ratson aneni beemet yichekha » puis on dira « Ribono Chel Olam Baal hachemot Hayotsim mipasouk Vani berov hasedekha  avo betekha echta’have el hekhal kodchekha mirache tevot oumisofe tevot veemtsae tevot tasir ha’ena bicha mi(untel fils d’untel) veyi ratson kihilou kavanti dekol hakavanot chekivene Rav Houna alav hachalom. » ( Beer Haparacha Devarim p.21 note 24)