28 septembre 2022

« Un homme lorsqu’il y aura dans la peau de sa chair une tumeur ou une dartre ou une tache, qu’il y aura dans la peau de sa chair une affection… » Vayikra (13 ; 2)

La Parachat Tazria traite principalement du cas de la Tsaraat, cette maladie que l’on traduit maladroitement par lèpre. Certains de nos Sages sont d’avis que l’apparition des plaies de la Tsaraat est une manifestation de la Chékhina, et non une maladie communément appelée lèpre.

L’isolement du malade ne constitue donc en rien un moyen d’empêcher la contamination des personnes de son entourage. Si la lèpre, telle que nous la connaissons, est contagieuse, la Tsaraat ne l’est pas. LIRE LA SUITE