29 juillet 2021

LA FÊTE DES FILLES OU ROCH‘HODECH ELBNAT

Le jour de Roch ‘Hodech Tevet correspondant au 6eme ou 7eme jour de ‘Hanouka, a été choisi pour célébrer le Roch ‘Hodech Elbnat.

Cette fête est célébrée en l’honneur des filles.

Les femmes ont une part importante dans le miracle de ‘Hanouka, grâce aux faits héroïques de Yéoudit et de Hanna, qui  se sont déroulés durant cette période. C’est pour cela qu’il est d’usage que les femmes ne travaillent pas pendant la demi-heure de l’allumage.

Petit rappel de l’histoire :  Yéoudit, était très belle et le roi Holopherne persécuteur des juifs avait demandé qu’elle vienne auprès de lui, ce qu’elle accepta ; elle lui donna alors des plats de fromage à manger afin qu’ayant soif, il boive du vin, s’enivre, et s’endorme profondément. Il en fut ainsi, et elle en profita, lui coupa la tête et l’emporta à Jérusalem. Quand le chef de l’armée des ennemis vit que leur roi avait péri, lui et son armé prirent la fuite.

Aussi ‘Hanna la fille de Mattathiyahou, l’un des personnages les plus éminents de l’époque. Etant à la fois cohanim (prêtres servant au Temple), et dirigeant la rébellion pacifique contre les Grecs, cette famille était aimée et respectée par tous les juifs.

Lors de son mariage, ‘Hanna, se leva et devant tous les invités déchira sa robe, se retrouvant ainsi dénudée au milieu de la pièce! Ses frères, les fils de Mattathiyahou, choqués et désemparés au point de vouloir sévèrement la punir de la honte infligée à la famille.

Mais elle leur rétorqua “vous seriez prêts à me tuer par zèle mais vous n’avez pas assez de courage pour me protéger des mains du gouverneur grec qui viendra ici pour me violer ce soir?”. En effet, à l’époque un décret avait été édité selon lequel les femmes juives devaient passer leur nuit de noces avec le gouverneur local. Leur réaction des fils fut univoque et virulente, en allant se rebeller et défendre l’honneur des jeunes femmes juives qui étaient outragées par ce décret. C’est ainsi que la rébellion des Maccabéens débuta, et c’est ce qui initia toute l’histoire de ‘Hanouka, la victoire militaire et le miracle de la fiole d’huile.

C’est pour cela que les femmes ont l’obligation d’accomplir la Mitsva de l’allumage des lumières de ‘Hanouka bien que celle-ci dépend du temps.

Plus encore, la fête des filles est fêtée le jour de Roch ‘Hodech. Comme on le sait les femmes n’ayant pas voulu participer à la faute du veau d’or ont été récompensées par Hachem. C’est la raison pour laquelle la nuit de Rosh ‘hodesh ou toute la journée,  certaines femmes évitent de faire des travaux pénibles. Ainsi la fête des filles est célébrée à Roch‘Hodech Tevet, qui est aussi le seul Roch Hodech ou l’on récite le Hallel complet.

De plus Esther a été nommée reine par Ahcheveroch le jour de Roch ‘Hodech Tevet. Et puisque cette nomination allait avoir un impact sur la survie du peuple juif nous fêtons la fête des filles Roch‘Hodech Tevet.

Elle est surtout célébrée en Tunisie, mais aussi en Algérie, en Salonique ainsi que dans une partie du Maroc. Cette fête est tellement importante aux yeux des jeunes filles de Salonique qu’elles se réunissent et prient ensemble, elles se demandent pardon comme si c’était erev yom kippour. Ce jour-là à Djerba le fiancé amène des présents à sa fiancée/kalla.

Ce soir-là c’est une ségoula pour les filles célibataires qui veulent une bon chidoukhe d’organiser une belle séouda, accompagnée de belles paroles de Torah. On a l’habitude aussi de manger des mets frits dans l’huile comme des beignets, yoyos, makroudes, manicotis ou deblas, briks au miel, farka aux dattes spécialement préparées pour cette circonstance pour rappeler, ne l’oublions pas, le miracle de ‘Hanouka.

Bonne fête!