16 juin 2024

La joie du mois de ADAR

«מִשֶּׁנִּכְנַס אֲדָר מַרְבִּין בְּשִׂמְחָה/ Dès que commence [le mois de] Adar, on accroit la joie ! » Ce fameux passage de la Guémara (Taanit 29a) est connu par cœur ; il se fait entendre dans chaque maison et tout le monde le chante à tue-tête. On le répète en chantant et en dansant. Les enfants sont enthousiastes à l’idée de se déguiser, les femmes se mettent à préparer les Michloa’h Manot et les hommes étudient pour être prêts à vivre ce grand jour. De manière générale, nous devons vivre toute l’année dans la joie. Un grand principe dans l’accomplissement des Mitsvot, c’est la joie, comme il est écrit dans les Téhilim (100;2) : « עִבְדוּ אֶת ה׳ בְּשִׂמְחָה / Servez Hachem dans la joie ».