Birkath Haïlanot

Qu’est-ce que la Birkath Haïlanoth, la bénédiction sur les arbres ?

Tous les ans au mois de Nissan les arbres renouvellent leur cycle, c’est pour cette raison qu’un homme qui aperçoit des arbres fruitiers à partir du 1er Nissan devra réciter la bénédiction suivante : « Baroukh ata Hachem Eloikénou Melekh a’olam chélo ‘hissère bé’olamo kloum oubara bo bériote tovoth véilanoth tovoth léhénoth bahém béné adam/Tu es source de bénédiction, notre D.ieu Roi de l’univers, qui n’a rien fait manquer dans Ton monde, en le peuplant de bonnes créatures, d’arbres utiles et agréables pour que les hommes en jouissent. »

Quand faut-il la réciter ?

Il est préférable de la réciter le premier jour du mois de Nissan après la prière du matin et de préférence avec un Minyanne (assemblée d’au moins dix hommes). Si cela n’a pas pu se faire le premier Nissan, on pourra la réciter durant tout le mois de Nissan. Il est permis de la réciter de jour comme de nuit, aussi en semaine que durant Chabat et Yom Tov.

Sur quel arbre faut-il réciter la bénédiction ?

On récitera la bénédiction sur deux arbres au minimum qui bourgeonnent, et non sur des arbres qui ont déjà apporté des fruits.  Cependant on sera tout de même quitte si on la récite sur un seul arbre. Il est préférable de ne pas la réciter sur un arbre greffé, cependant s’il n’y en a pas d’autres, on pourra s’appuyer sur les décisionnaires qui permettent.  On pourra réciter cette bénédiction sur un arbre qui est dans ses trois ans après sa plantation (Orla).

Qui est concerné par cette Mitsva ?

Les hommes à partir de 13 ans et les femmes à partir de 12 ans ont l’obligation de réciter cette bénédiction. Il y a tout de même une Mitsva d’éduquer les enfants à réciter cette bénédiction importante et chère aux yeux de tous.  Une personne non voyante est exemptée de cette bénédiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *