Noa’h: Pourquoi le déluge?

Voilà qu’à peine 10 générations depuis Adam – le premier homme – les hommes ont fauté. Le verset rapporte deux catégories de fautes: les relations interdites et le vol. Mais étrangement, Rachi – citant les Sages – enseigne que le décret final d’extermination de toute la génération par le déluge a été scellé à cause du VOL! Or on sait tous que la sanction du vol n’est PAS la peine capitale, mais uniquement le remboursement du larcin et l’amende sera doublée dans le cas où c’est un vol à la dérobade. Tandis que pour une bonne partie des relations interdites il en va de la peine capitale! Donc comment expliquer le fait que ce soit justement le vol qui ait entraîné la destruction de toute la civilisation de l’époque de Noah?

Le Rav Chaoul Nétenzon Zatsal (rapporté dans Tlalé Orot) l’explique d’une manière formidable à partir d’une allégorie de Michelei du Roi Salomon. Un jour un pélican rentra son bec dans la mer afin de pécher sa proie. Il attrapa un poisson qui avant d’être englouti implora l’oiseau de ne pas l’avaler! Mais au moment où notre pauvre poisson ouvrit sa bouche pour parler, sortirent de sa propre bouche plein de tous petits poissons qu’il venait d’avaler! Le pélican lui dit alors: ‘Tu n’es qu’un grand menteur! Tu me supplies de te laisser en paix tandis que toi, dans le même temps tu n’as pas de pitié de tes propres FRERES!’.

Le Rav Nétenzon explique que c’est la raison pour laquelle la génération du déluge a été condamnée pour vol! Effectivement il existait des fautes beaucoup plus graves comme l’adultère et autres relations interdites, seulement l’Attribut de Miséricorde du Créateur empêchait le terrible châtiment de s’abattre. Mais à partir du moment où la population entre elle ne pratiquait pas la générosité et la miséricorde alors Hachem de son côté a RETIRA sa miséricorde pour laisser place à la Justice Divine!! Donc la punition c’est pour les fautes lourdes des relations interdites, cependant le décret est tombé à cause du vol qui témoigne d’une grande cruauté des uns envers les autres.

EST-CE QUE LES GENTILS DOIVENT FAIRE LA BENEDICTION « CHE HAKOL » AVANT DE BOIRE UN VERRE DE COCA ?

L’admour de Gour « Imré Emet » dans une de ses lettres (53) pose une belle question. La Guémara Brah’ot 35 enseigne que celui qui ne fait pas de bénédiction avant de manger VOLE Hachem et aussi le Clall Israel! Le Maharcha explique que toute la nourriture appartient à Hachem, donc il y a vol si on ne la bénit pas (car la Brah’a c’est comme si on demandait la permission au Créateur de profiter des produits de ce monde), et aussi la bénédiction amène le Chéfa/la profusion et la bénédiction dans le monde entier. Donc ne pas faire une belle Brah’a avant de manger entraîne un manque de profusion sur la planète entière! S’il en est ainsi, alors pourquoi n’est-il pas mentionné dans le Talmud que les Gentils doivent faire EUX aussi la bénédiction?

On s’explique, les Bné Noah’/les fils de Noé sont redevable de 7 Mitsvots. L’une d’entre elles c’est l’interdit de voler. Donc puisque la Guémara enseigne qu’il y a vol d’après cela, si j’invite Jean Marc à ma table je devrais lui demander de faire une bénédiction avant qu’il ne boive son coca !!!

Intéressant comme question, n’est-ce pas? Sa réponse c’est qu’à l’époque d’Adam et de Noah, Hachem a donné la permission à l’homme de manger les fruits de la terre et à la sortie de l’Arche, le Créateur a permis de manger les animaux qui venaient d’être sauvés par Noah. Cette permission est restée pour toujours. Seulement pour nous, les Bné Israel, le Don de la Thora a transformé les choses. C’est qu’à partir du moment où le divin est descendu sur terre, alors des interdits sont apparus dans notre grand monde. C’est du fait de la sainteté de la Thora qu’il est devenu interdit de manger sans bénir au préalable! Mais pour les gentils, le Don de la Thora ne s’adressant pas à eux – car ils ont refusé le cadeau – alors reste la permission première.

Une autre explication a été apportée, à partir d’un Yad Rama. Il explique que les Mitsvots des Bné Noah ne ressemblent pas aux Mitsvots du Clall Israel. C’est vrai que pour nous il est interdit de voler, cependant le souci du Créateur est ici de nous faire acquérir des niveaux de perfection de l’âme. Tandis que chez les gentils l’intention dans les 7 Mitsvots se limite à faire perdurer la société de la meilleure manière possible. Donc, s’il est vrai que le Talmud enseigne que c’est du vol le fait de ne pas faire de bénédiction avant de manger, mais c’est un vol qui est lié à la perfection de l’homme, à laquelle les Nations du monde n’ont pas accès!

Rav David Gold

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *