14 juillet 2024

Rav Dov Landau: « Ne vous présentez pas du tout, même à la première convocation »

L’indignation des orthodoxes monte : le dirigeant lituanien a publié dans le journal du parti, le Yated, une instruction claire à tous les membres des Yechivoth, dans laquelle il demande de ne pas se présenter du tout au bureau de recrutement, même pas pour la première convocation. | Il s’agit d’une instruction très dramatique et d’une étape qui enseigne l’intensification de la lutte contre la conscription. (Kikar haChabbath – Hanni Breitkopf)

Le leader du public lituanien, le Roch Yechiva rav Dov Lando, a écrit ce soir une lettre dramatique et sans équivoque aux responsables des étudiants de Yechiva de toutes les Yechivoth, de ne pas prêter attention aux projets d’ordres qui pourraient leur parvenir et et de pas se présenter aux bureaux de recrutement. La lettre a été publiée ce jeudi en première page du journal ‘Yated Nééman’,

Cet ordre fait suite à la déclaration du ministre de la Défense Yoav Galant selon laquelle l’armée a désormais besoin de milliers de soldats et que la jeunesse orthodoxe pourrait apporter la réponse aux besoins du système de sécurité. Selon lui, il s’agit du recrutement de 3000 jeunes hommes en âge de conscription.

La lettre complète

« Nous ne pouvons pas compter sur des synthèses et des accords avec les chefs de l’armée puisque leurs mains sont liées. »

Dans sa lettre, il écrit : « Durant les années de gouvernement ici en Israël, il y avait un accord avec les autorités militaires selon lequel les membres des Yechioth et des Kollelim ne seraient pas enrôlés, et donc conformément aux instructions des anciens de la génération à se comporter comme un public décent et discipliné, ils ont coopéré avec les autorités militaires afin de réglementer légalement leur dispense de service militaire afin de recevoir le statut de Ben Yechiva.

Le Roch Yechiva ajoute douloureusement : « Maintenant, la situation est que les tribunaux ont déclaré la guerre au monde de la Tora, et ce sont eux qui ont ouvert un front et sont venus changer l’arrangement qui existait toutes ces années et ont ordonné à l’armée de commencer le processus de recrutement proprement dit des membres des Yechivoth, et puisque l’armée est obligée envers les tribunaux, nous ne pouvons pas nous fier aux résumés et aux accords avec les chefs de l’armée, puisque leurs mains sont liées par des chaînes de fer par les juges, et tout respect des décrets des tribunaux constitue une capitulation à leur guerre contre Hachem et contre Sa Tora. »

Le Roch Yechiva a déclaré : « D’où l’instruction aux membres des Yechivoth de ne pas se présenter du tout aux bureaux de recrutement, et de ne répondre à aucune convocation, même pas à la première convocation. »

A la fin, il écrit : « Que l’Eternel nous sauve d’eux, et nous aurons le privilège de voir la multitude d’étudiants de la Tora qui sont plongés dans son étude, jour et nuit dans la paix du silence, la Tora est notre vie et la durée de nos jours, et tout outil créé contre vous ne réussira pas si D’ veut. »

Le rav Lando a rencontré hier le président du Conseil des Yechivoth – Va’ad haYechivoth – rav ‘Haim Aharon Kaufman, afin de préparer les nouvelles instructions pour les jeunes orthodoxes. en âge de conscription qui pourraient recevoir des ordres de conscription dans les prochains jours, comme l’a menacé le ministre de la Défense Yoav Galant.

Une personne présente à la réunion a révélé à Kikar haChabbath la teneur des paroles du dirigeant lituanien au rav Kaufman : « Un Etat qui mobilise les membres de la Yechiva perd son droit d’exister. En temps de guerre, ils veulent retirer le droit des étudiants de la Tora – c’est un suicide complet ».

Quant à l’instruction apparente de ne pas se présenter du tout au bureau de recrutement, le rav Lando a argumenté : « Quand il n’y a pas d’ordre et que l’armée est en guerre contre nous spécifiquement, à quoi ça sert de se présenter ? pour quoi ? »

Après cela, le Roch Yechiva a a ajouté et vivement critiqué le gouvernement dirigé par Benjamin Netanyahu et a déclaré : « Dans tous les domaines, ce gouvernement est contre nous ».