14 juillet 2024

Rav Moché Hillel est ferme : « Il faut annoncer aux Yechivoth qu’il ne faut pas se présenter du tout à l’enrôlement »

"Rompre tous liens avec Tsahal et de ne pas se présenter aux bureaux de recrutement."

Un affrontement inévitable semble se profiler face à l’armée compte tenu de l’envoi d’ordres de recrutement à des milliers de jeunes des Yechivoth. Des discussions ont lieu à la résidence du rav Hirsch (notre photo) qui a été ferme dans son opinion et ce sera très probablement la décision qui sera valable pour la totalité du monde de la Tora. (Be’hadré ‘Harédim – Moché Weisberg)

Après l’annonce par le ministre de la Défense Yoav Galant de l’intention de Tsahal d’envoyer des ordres de conscription à des milliers d’étudiants des Yechivoth, des discussions marathon ont eu lieu ces derniers jours à la résidence du rav Moché Hillel Hirsch, l’un des dirigeants du monde des Yechivoth.

Le Roch Yechiva, rav Hirsch, est très ferme dans son opinion, et ce sera probablement sa décision qui sera valable pour tout le monde de la Tora : rompre tous liens avec Tsahal et de ne pas se présenter aux bureaux de recrutement.

Pendant ce temps, dans le monde de la Tora et de la Yeshiva, des dizaines de milliers de jeunes hommes profitent de la fin de l’été pour poursuivre leur étude sans prêter attention à ce qui se passe autour d’eux.

Le ministre de la Défense Yoav Galant a convenu avec les chefs de Tsahal qu’au cours du mois prochain, une campagne de sensibilisation dédiée à la population orthodoxe serait lancée, rendant accessibles les programmes de service adaptés aux orthodoxes de Tsahal conformément avec les recommandations du « Comité Shakdi ».

« Le ministre de la Défense et le chef d’état-major ont convenu au cours de la discussion qu’il s’agit d’une nécessité opérationnelle et d’une question sociale complexe, et qu’il faut agir selon le principe du « recrutement réussi » pour parvenir à un service significatif pour les membres de l’armée émanant du secteur orthodoxe, tout en respectant leur mode de vie, et en apportant un nombre croissant de recrues de manière ordonnée », a assuré le cabinet du ministre de la Défense.

D’un autre côté, il est évident que rien ne peut être préparé si rapidement pour assurer un accueil acceptable pour ces jeunes, et, dans le fond, pratiquement personne n’a de doute que tout cela n’est que jeu politique, et ne correspond en aucune manière à la réalité : si des jeunes sont des objecteurs de conscience, nulle convocation ne peut avoir gain de cause, et cela ne rime à rien.

(source:Kountrass.com)