Réé

« Vois, Je place devant vous aujourd’hui : une bénédiction et une malédiction » (Dévarim (1;27)

La question que de nombreux commentateurs posent à propos de ce verset concerne le changement de personne effectué, du pluriel au singulier, dans les premiers mots du verset. En effet, au début nous lisons « Vois » et peu après : « devant vous ». Or en toute logique il aurait dû être écrit « vois » et « devant toi » ou « voyez » et « devant vous ». C’est ainsi que tout le monde écrit et c’est ainsi que nous devons donc écrire. Certes, mais ces règles d’accord ne concernent pas Le Créateur du monde Qui a de nombreux enseignements à nous transmettre dans chaque mot de Sa sainte Torah. Revenons cependant au sujet de faire comme tout le monde, de manière générale. Lorsque l’on se pose la question de savoir pourquoi nous agissons comme ceci ou comme cela, la réponse est très souvent : « parce que tout le monde agit ainsi. » Nous suivons en effet tous le courant, si tout le monde le fait, c’est que c’est la bonne manière d’agir. Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *