4 décembre 2022

Résumons la Paracha…’Hayé Sarah

1e Montée :

A son retour de la montagne de Moria, Avraham était heureux qu’Its’hak ne fu pas tuer mais sa joie se transforme en deuil, il trouve Sarah décédée à cause d’une ruse du Satan. “Il n’existe pas de bonheur parfait dans ce Olam Aze (Ce monde ci), si cela est vrai pour les Tsadikims, à plus forte raison pour les Rechaims”. Sarah décède a l’âge de 100ans 20ans et 7ans (127ans) car elle était pur de toute faute a 100ans comme a 20 ans et aussi belle a 20ans comme à 7ans (On parle d’une beauté intérieur, la pudeur, qui influence vers l’extérieur, pas comme de nos jours l’inverse qu’on s’occupe plus de notre extérieure car l’intérieur est vide). 3 miracles s’arrêtent après son décès : La lumière de la Chehina qui était au-dessus de la tente part, la Halla n’était plus bénie et une flamme qui était allumée d’un Chabbat à un autre s’éteint.

Avraham prononce les éloges funèbres et pleure de sa mort Il se rend chez les fils de Heth (l’arrière petit fils de Noah) afin d’acquérir un tombeau pour enterrer Sarah. Ils lui donnent le choix de l’enterrer ou il veut. Avraham choisis le caveau de Makhpela qui ce situe à Hevron car la bas était enterrés Adam et Hava, qui appartient à Efron fils de Tso’har. Au début Efron ne voulait pas le vendre, apres il lui propose 3 fois de lui offrir gratuitement mais au final il réclame a Avraham 400 pièce d’argent qui était une somme énorme a l’époque ”Les Rechaim parlent beaucoup mais font rien, leurs paroles sont trompeuses tout comme leurs actes, ils parlent chinois”. Efron lui vol en plus de l’arnaquer de l’argent mais Hachem le maudit car il avait bénit Avraham “Celui qui te maudira, je le maudirai”, son vol lui apporte rien au contraire il subit une perte. Avraham n’hésite pas à payer la somme et lui donne tout d’un coup.

2e Montée

Apres avoir acquis le caveau de Makhpela, Avraham enterre Sarah.

Avraham se fait vieux mais paraissait physiquement jeune, il jouissait de toute les Brahots qu’un homme puisse recevoir dans ce monde. Il charge son serviteur Eliezer de voyager dans son pays d’enfance (Haran), afin de chercher une femme pour son fils Its’hak. Avraham le fait jurer de na pas prendre une fille parmi les habitants de Canaan, ni d’emmener Its’hak dans son pays natal. Eliezer lui demande quoi faire si la femme ne veut pas le suivre ou qu’il n’en trouve pas ? Il lui pose cette question car au fond il avait espoir qu’Its’hak ce mari avec sa fille très vertueuse mais qui venait de Canaan. Il lui répond qu’il sera délié du serment et que maximum il se mariera avec une des filles de Aner Eshkol ou Mamre.

3e Montée :

Eliezer part avec 10 chameaux et une partie des biens d’Avraham. Il se dirige vers la ville de Na’hor et s’arrête le soir en dehors de la ville près d’un puit d’eau ou sortent les porteuses d’eau. Il prie Hachem de lui faire rencontrer la futur femme d’Its’hak « On apprend d’ici qu’1 des choses à faire avant de chercher sa future femme pour se marier c’est de prier Hachem de nous ouvrir les yeux car tout est entre ses mains ». Il lui demande un signe pour la reconnaitre ; La fille à qui je demanderai à boire me dira je te donne à boire à toi et a tous tes chameaux « On voit d’ici une des qualités les plus importante quand on cherche sa future femme : le Hessed ». Hachem lui répond avant même qu’il finisse d’achever sa demande. Il voie de loin une jeune fille (Rivka) qui puise de l’eau et que par miracle c’est l’eau qui monte jusqu’a elle. Il court à sa rencontre pour lui demander à boire. Elle accepte et lui propose de donner aussi à boire a ses chameaux jusqu’a qu’ils n’ont plus soif, un Hessed sans limite. Le signe accomplis, il lui donne en cadeau une bague en or et 2 bracelets en métal. Il lui manqué juste de savoir de qu’elle famille elle appartenait. Il lui demande de qui elle est la fille et est-ce qu’il peut passer la nuit chez sa famille. Elle lui répond qu’elle est la fille de Bethouel, fils de Na’hor (frère d’Avraham) et qu’il y a la place pour passer la nuit chez eux. Rivka était née dans une famille d’idolâtre mais elle était la rose parmi les épines et n’a pas pris exemple de sa famille.

4e Montée :

Eliezer se prosterne, bénit Hachem d’avoir répondu a sa prière et de l’avoir conduit jusqu’à la maison des frères de son maitre. Rivka court chez elle pour raconter à sa mère tout ce qui c’est passe. Son frère, Lavan le Racha, court à la rencontre d’Eliezer après avoir vu les bijoux que sa sœur porte dans l’intention de le dépouiller. Il l’invite dans la maison et lui dit qu’il a retiré toute trace d’idolâtrie. Il lui propose à manger mais Eliezer refuse quoi que ce soit tant qu’il n’a pas expliqué sa venue. Il leur raconte toute l’histoire d’Avraham et de Sarah avec tous leurs miracle, qu’Hachem les a bénits et qu’ils ont eu Its’hak, qu’il a fait le serment de lui trouver une femme qui provenait de la même famille d’Avraham, qu’il est arrivé aujourd’hui dans la ville et a fait une prière a Hachem pour trouver Rivka avec un signe, qu’Hachem lui a directement répondu et qu’il c’est prosterne a lui car il l’a dirigé dans le chemin de la verite.

Il leur demande maintenant est-ce qu’ils désirent laisser Rivka ce marier avec Its’hak? Lavan répond avant son père en disant que la chose vient d’Hachem, et qu’ils ne peuvent pas empêcher ce mariage. “La Torah prouve d’ici que l’union d’un couple qui passe sous la Houpa n’est pas le fruit du hasard mais bien celui d’Hachem et que même des idolâtres à cette époque comprenaient cela”. Eliezer se prosterne devant Hachem pour le remercier cette heureuse nouvelle.

5e Montée :

Il lui offre plein de bijoux d’or et d’argent en signe de Fiançailles (les cadeaux près du puit n’avait pas de signe particulier) et des présents a toute sa famille. Bethouel son père meurt dans la nuit. Le lendemain matin, Eliezer veut partir avec Rivka pour se marier mais Lavan et sa mère veulent la retenir encore un peu, 1 an, pour “préparer le trousseau”. Eliezer refuse, alors la famille propose de demander l’avis de Rivka directement. Elle accepte de partir tout de suite avec joie. Sa famille la bénit avant de partir mais en réalité ils ne pensaient pas un mot de ce qu’ils disaient « Les bénédictions des méchants est une malédiction ». Ils se mirent en route, Eliezer marchait devant en tête et Rivka était derrière sur un chameau accompagnée de sa nourrice. Ils arrivent et voient Its’hak dehors en train de faire la prière de Minha. Rivka fut saisie de la beauté d’Its’hak car il était entoure par la lumière de la Chehina. Elle remercie Hachem de l’avoir destinée a épouser un Tsadik. Avant de le rencontrer elle se couvre avec un voile. Eliezer présente Rivka a Its’hak et Avraham et leur raconte tous les miracles qu’il a vécus. Ils se marient et la conduit dans la tente de sa mère Sarah. A ce moment-là les 3 miracles qui avaient cessés depuis la mort de Sarah ont réapparus. Il trouve le réconfort auprès de Rivka et se console de la perte de sa mère.

6e Montée :

Avraham se remarie par l’ordre d’Hachem avec Ketoura (Hagar) à l’âge de 140 ans. Elle se nomme maintenant comme ça car elle est revenue à la Techouva et change sa personnalité. Elle n’était pas aller avec aucun homme depuis qu’elle avait quittée Avraham et ses actes étaient aussi doux que la Ketoret (Encens qu’il y avait au Beth Amikdash). Elle enfante 6 garçons qui deviennent tous des idolâtres.

Avraham donne tout ce qu’il possède a Its’hak et fait juste des cadeaux au fils de Ketoura. Il les éloigne en les renvoyant vers l’orient car ils étaient impur et meritaient pas de résider avec Its’hak

Avraham décède d’une belle vieillesse à l’âge de 100ans 70ans et 5ans (175 ans) car il était aussi vigoureux à 100ans qu’a 70ans et il était sans faute à 70ans comme à 5ans. Il n’y avait pas un seul jour de son existence qu’il ne faisait pas fait du Kidouch Hachem. Its’hak et Ichmael l’enterre dans le caveau de Makhpela pres de sa femme. Ichmael fait Techouva car bien qu’il était l’aine, il cède la préséance a Its’hak. Hachem benit Its’hak et lui apporte consolations.

7e Montée :

La Torah cite la descendance d’Ichmael. Il a 12 enfants : Nevayoth, Qedar, Adbeel, Mivsam, Michma, Douma, Massa, Hadad, Tema, Yetour, Nafich et Qedma. Ichmael meurt à l’âge de 137 ans.

Fin de la paracha

A suivre…