2 février 2023

Résumons la Paracha…Vayechev

1e Montée :
La Paracha Vayechev est peut-être une des plus difficiles à comprendre le sens des histoires car elle éveille beaucoup d’interrogations qui nous dépassent. Mais une chose est sûre c’est que si certains passages sont difficiles, ce n’est pas la Torah qui en est la cause mais c’est le lecteur qui a besoin de rechercher et de comprendre plus profondément les actes de nos Peres. Bien qu’il faut apprendre d’eux à travers leurs actions, il ne faut malgré tout, en aucun cas, nous comparer à eux, ni prendre les choses aux pieds de la lettre car leurs sens sont d’une grande profondeur. Les sentiments de jalousie par exemple des frères de Yossef n’ont rien avoir avec la jalousie de nos jours qu’on connait.
Yaakov s’installe dans le pays de son père en Canaan. Son fils Yossef, âgé de 17 ans, soupçonne ses frères et rapporte à son père 3 accusations qu’il interprète d’une mauvaise manière ; 1 : Qu’ils mangent du Ever Min Ahai (de la viande qu’on arrache d’un animal vivant). 2 : Que les fils de Léa humilient les fils des servantes. 3 : Qu’ils commettent des actes de débauche. Son intention est bonne car il cherche à les aider pour mieux faire, mais comme il n’a pas approfondi son rapportage, il se trompe dans son jugement. En raison de cela il est puni Mida Keneged Mida (Mesure contre mesure) de 3 choses ; 1 : Plus tard, ses frères vont égorger un bouc pour prendre son sang et tremper la tunique de Yossef. 2 : Il va être vendu en tant qu’esclave. 3 : La femme de Potiphar va l’accuser de viol.
Yaakov aime Yossef, il est “son fils préféré” car ; il vient de sa femme Rahel, il a de grandes connaissances en Torah, il rassemble en lui toutes les qualités de chaque tribu, il voit en lui la continuation de lui-même car ils ont les mêmes traits de visage et que l’histoire de leur vie présente des similitudes frappantes. Pour lui montrer son amour, il lui conçoit spécialement une tunique rayée mais cela suscite à ses frères beaucoup de “haine” et de “jalousie”. Un jour Yossef fait un rêve qu’il raconte à ses frères : Chacun est comparé à une gerbe de blé puis soudainement la gerbe de Yossef se dresse tandis que celles de ses frères s’inclinent devant la sienne. Ce rêve est prophétique car il indique que plus tard ses frères viendront se prosterner pendant les années de famine afin de recevoir du blé. Cela rajoute de la haine à ses frères. Il fait un second rêve qu’il raconte une nouvelle fois à ses frères et a son père : Il voit le soleil, la lune et 11 étoiles s’incliner devant lui, Yaakov représente le soleil, Bilha la lune et les 11 tribus les étoiles. Yaakov garde le rêve en tête en espérant qu’il se réalisera mais extérieurement il lui fait un reproche pour ne pas qu’il s’attire la haine sur lui. Il lui demande comment c’est possible que la lune, qui représente sa mère Rahel, viennent se prosterner alors qu’elle est déjà morte. Malgré les reproches, ses frères le jalousent encore plus car ils soupçonnent que son rêve ait un sens.


2e Montée :
Les frères de Yossef partent paitre le troupeau de leur père à Chkhem. Après un certain temps, Yaakov ne reçoit pas de nouvelle d’eux et s’inquiète de leur silence. Il envoie Yossef prendre des nouvelles pour savoir s’ils sont en paix. Yossef obéit à son père avec humilité et zèle bien qu’il sache que ses frères le haïssent et donc qu’il court un danger en allant. Yaakov l’accompagne jusqu’à Hevron mais Yossef lui demande de s’arrêter et de retourner en arrière car il est âgé et fatigué. Yaakov lui dit ses derniers mots de Torah et lui explique qu’il y a une Mistva dans la Torah de raccompagner son invité car sinon il y a un risque que peut-être il sera assassiné en chemin entre 2 villes et la personne sera comparée à quelqu’un qui verse du sang. A cause de cela le Beth Din de la ville devra se rassembler et briser la nuque d’une génisse pour expier le meurtre, c’est la Paracha de la Egla Aroufa. Yossef arrive à Chkhem, lieu prédestiné aux catastrophes. L’Ange Gabriel, qui est sous l’apparence d’un homme, apparait et lui demande ce qu’il recherche. Yossef lui dit qu’il cherche ses 12 frères qui s’occupe des troupeaux. Il lui répond qu’ils sont partis à Dothan, lui suggérant de ne pas aller, car ses frères complotent contre lui (Dothan est relié en Hebreu à Nihle Datot=Complot). Yossef ne comprend pas le sous-entendu et part à leur rencontre. De loin, ses frères le voient arriver et complotent contre lui afin de mettre fin à ses rêves. Ils decident de le faire mourir mais Reouven le défend car il a une reconnaissance envers lui ; Yossef l’avait inclus parmi les tribus dans son rêve des 11 étoiles, par cela il s’est rassuré car il pensait qu’il était banni des tribus à cause d’une “faute” qu’il avait commise. “On apprend d’ici qu’on doit de la reconnaissance a une personne qui nous fait du bien, même si c’est indirectement”. Il leur propose de ne pas verser son sang mais juste de le jeter dans un puit vide d’eau mais remplit de serpents et de scorpions, afin de le sauver de leurs mains et de le ramener à son père en venant le récupérer le soir. Ses frères acceptent son plan et décident de le jeter dans le puit.
3e Montée :
Lorsque Yossef arrive près de ses frères, ces derniers lui enlève sa tunique spéciale et le jettent dans un puit vide d’eau. Reouven part de son côté car c’est le jour d’aller servir son père. Quelques minutes plus tard, les frères lèvent leurs yeux et voient une caravane d’Ychmaelites qui se dirigent vers l’Egypte. Yehouda leur demande quel profit de tuer Yossef en le laissant dans le puit ? Vendons-le aux Ychmaelites pour 20 pièces d’argent. La charrette d’Ychmaelites transporte des choses inhabituelles comme des parfums, des plantes et toutes sortes de bonne odeur, alors que d’habitude les arabes transportent du pétrole, du goudron des choses de mauvaises odeurs. C’est un miracle, comme un clin d’œil d’HM qui exprime sa volonté Divine, pour lui dire qu’il est avec lui et qu’il ne l’abandonne pas, comme un père qui tient la main à son fils. En route les Ychmaelites vendent Yossef a des marchands de Midyan.
Dans la nuit, Reouven, qui était partis avant la vente, revient en secret pour libérer son frère, mais trouve le puit vide sans Yossef. Il déchire ses habits en signe de désespoir et de deuil. Les frères de Yossef décident d’égorger un chevreau, de prendre la tunique de Yossef et de la tremper dans son sang. Yehouda rapporte la tunique à son père Yaakov et lui demande s’il reconnait cette tunique. Yaakov lui repond qu’il reconnait la tunique de son fils et conclut qu’une bête sauvage l’a dévoré. Il déchire ses vêtements et porte le deuil de son fils pendant de nombreux jours, c’est à dire 22ans. Cela équivaut au 22 années que Yaakov “n’a pas honoré” son père et sa mère car il était absent de la maison de ses parents sans nouvelle. Ses fils et ses filles essayent de le réconforter mais Yaakov refuse la consolation et pleure son fils abondement. “Il y a un décret d’HM qu’un homme se console d’un mort par l’oubli, mais il n’existe pas de consolations d’une personne en vie qu’on pense décéder”.
Les marchands de Midyan vendent Yossef en Egypte à Potiphar, officier de Pharaon, dirigeant des bouchers qui égorge le bétail du Roi. Le décret de l’Exil Egyptien prend effet par la descente de Yossef en Egypte.


4e Montée :
La Torah interrompt le récit de l’histoire de Yossef et insère l’épisode de Yehouda et Tamar pour plusieurs raisons. 1 des raisons est de montrer la façon merveilleuse comment HM guide l’histoire ; pendant tous ces évènements HM, de son côté, prépare la délivrance finale en amenant la vie au Mashiah qui proviendra de l’union entre Yehouda et Tamar. Cet épisode est à approfondir avec nos commentateurs.
Yehouda baisse dans l’estime de ses frères car ils lui reprochent que c’est de sa faute si leur père est dans cette état de tristesse. Ils lui disent que s’il leur avait conseillé de ne pas vendre Yossef et de le ramener à la maison, ils l’auraient écouté.
Yehouda se marie avec Choua, la fille d’un marchand. Elle conçoit 3 fils de lui : Er, Onane et Chela. Il marie son 1er fils avec Tamar, la fille de Chem (le fils de Noah). Tamar est tellement belle que Er ne veut pas qu’elle tombe enceinte et fait des choses qui déplaisent à HM, c’est pour cela que qu’il le punit de mort. Yehouda marie son 2e fils avec Tamar afin d’accomplir la Mistva du Yiboum car ils n’ont pas eu d’enfants. Onane fait la même chose que son frère, qui déplaise à HM et le tue. Yehouda hésite de donner Tamar a son 3e fils car il soupçonne que c’est une femme qui provoque la mort car ses maris meurs l’un après l’autre et prétexte que celui-ci est encore trop jeune pour se marier. Après quelque années, Chela grandit, mais Yehouda ne le donne pas à Tamar. Pendant cette période, la femme de Yehouda décède. Tamar veux porter des enfants de la tribu de Yehouda mais voit qu’on ne lui donne pas Chela pour mari. Elle s‘est par Rouah Hakodesh (Vision prophetique) que de grands Rois et le Mashiah descendraient d’une union entre elle et Yehouda. Alors elle décide d’agir avec sagesse et Lechem Chamaim (intention pure envers le ciel), elle se met à la croisée des chemins et prie HM pour que Yehouda passe et porte ses yeux sur elle. Yehouda aperçoit Tamar sur un carrefour qui se nomme Einayim, il ne la reconnait pas car il ne l’a jamais vu puisque qu’elle s’est toujours pudiquement caché son visage dans la maison de son beau-père. Il continue sa route mais contre sa volonté, un Ange le conduit vers elle. Ne sachant pas que c’est elle, il lui fait des avances. Elle lui demande ce qui lui donnera en échange et lui promet de lui envoyer plus tard un chevreau. Elle lui demande en attendant des gages et lui laisse son sceau de Rois et son bâton. Ils se marient et s’unissent puis Tamar tombe enceinte. Yehouda envoie son ami apporter le chevreau et récupérer ses gages mais ne trouve personne. Il abandonne sa recherche et lui laisse ses gages. 3 mois plus tard on annonce a Yehouda que Tamar sa belle-fille a agi immoralement car elle est tombe enceinte, donc elle a faute avec quelqu’un sans se marier. Yedouda ne sachant pas que c’était de lui que venait cette grossesse, la condamne mort car elle était la fille d’un Cohen. On la sort devant tout le monde pour la tuer, mais juste avant elle demande de montrer aux juges les objets qu’elle porte et dit qu’elle est enceinte de l’homme à qui appartient ces objets puis demande d’un ton supplicatif, à qui ils appartiennent, de reconnaitre, sans dire que ces objets sont à Yehouda pour ne pas lui faire honte. Elle s’est dit que s’il reconnait tant mieux, sinon qu’il me condamne à être brulée que de lui faire honte publiquement. “De l’attitude de Tamar on apprend qu’il est préférable de laisser notre vie que de faire honte à notre prochain”. Yehouda reconnait devant tout le peuple que ces objets sont les siens et dit qu’elle est plus juste que lui car il ne l’a pas donné à son 3e fils Chela et qu’elle a le droit de réagir comme elle a fait. “On apprend de Yehouda la Royauté, un Roi est celui qui reconnait ses torts et qui cherche que la vérité”. Tamar accouche de 2 jumeaux et les nomme Perets et Zerah.


5e Montée :
On fait descendre Yossef en Egypte, Potiphar le ministre de Pharaon l’achète des Mydianite. HM est avec Yossef et le bénit, tout ce qu’il accomplit de ses mains réussit. Yossef n’est pas un esclave ordinaire, tous les esclaves ne font pas attention aux biens de leur maitre mais lui les garde avec attention et les fait prospérer, tous les esclaves sont immorales mais lui est vertueux, tous les esclaves volent mais lui est honnête. Son maitre le considère de plus en plus comme un membre de sa famille que comme un esclave au point qu’il a une confiance totale en lui. Il le nomme surveillant de tous ses biens, il lui remet toute ses clés, sa maison, ses affaires et ne refuse rien à Yossef sauf sa femme. Yossef est d’une beauté hors du commun qu’il hérite de la grâce de sa mère Rahel. Il commence à se détendre de plus en plus dans la maison de Potiphar car sa vie est plaisante et tranquille.
6e Montée :
Zouleha, la femme de Potiphar, pose ses yeux sur Yossef. Elle lui fait des avances dans le but de le séduire et d’aller avec lui. Elle lui propose de dormir avec lui mais Yossef refuse d’accomplir cet acte horrible car c’est la femme de son maitre et cela serait un grand péché. Elle lui parle tous les jours mais ne l’écoute pas et la repousse. Elle change 3 fois de tenues par jour pour attirer son attention mais il ne la regarde pas. Par cela elle lui fait mettre une lame d’acier sous sa barbe qui le coupe à chaque fois qu’il baisse sa tête, mais même avec ça, il ne jette pas un regard sur elle. Elle lui propose des sommes immenses pour l’amadouer mais celui-ci n’est pas impressionné. Elle ne supporte pas le refus et va même jusqu’à le menacer d’avoir une relation avec lui mais Yossef n’a pas peur.

Nous sommes le jour d’une fête païenne national en Egypte, tous les gens de la région se rendre au Nil pour faire la fête et faire de l’idolâtrie. Zouleha prétexte qu’elle ne se sent pas bien et quelle est fatigué pour rester à la maison car elle se dit que c’est le moment propice pour faire tomber Yossef. Ce jour-là, Yossef se rend chez son maitre, dans son lieu de travail, mais ne trouve personne ni dans les maisons, ni dans la ville, sauf une personne, la femme de son maitre. Elle crée une atmosphère agréable, elle se vêtit d’une de ses plus belles robes, laisse tomber sa chevelure, se met du maquillage et du parfum. Elle profite de cette situation et le force à accomplir l’acte en lui disant qu’il n’y a personne et que personne ne le saura. Il prend remord en se disant que si HM veut se dévoiler à lui comme ses pères et qu’il commet un tel acte, il sera impur et n’aura pas le mérite de recevoir la Chekhina ou que HM ne pourra pas le choisir en tant que Korbane pour le sacrifier car il sera impur. “Pourquoi Yossef essaye de se convaincre par ce genre questions ? Il ne peut pas se dire simplement que l’acte est interdit car la femme est mariée ? On apprend d’ici que l’ambition, viser haut et reconnaitre sa valeur, te protège de la faute. Plus une personne vit avec de grandes ambitions, de hautes aspirations, plus elle s’éloigne des actes méprisables, plus elle sent sa grandeur, plus elle ne voudra pas se rabaisser à cet acte horrible, car un il se dira comment moi qui est untel, je pourrais me rabaisser à une tel faute”. Zouleha le saisit par sa veste, Yossef est sur le point de céder mais soudain une vision de son père lui apparait, il lui annonce que plus tard il y aura 12 pierres précieuses pour chaque tribu, inscrit avec leur nom, sur la plaque du Cohen Gadol et que s’il faute son nom sera effacé car HM déteste la débauche. Il abandonne son vêtement entre ses mains et s’enfuit en courant. Lorsqu’elle voit qu’elle échoue, elle tremble car elle se dit que Yossef va le dire à son mari mais elle trouve la solution d’inverser les rôles car elle possède une pièce à conviction, le vêtement de Yossef. Elle appelle les gens de sa maison puis attend le retour de son mari et leur fait croire que Yossef voulait abuser d’elle en montrant son vêtement comme preuve. La colère de Potiphar s’enflamme et le jette en prison. HM est avec Yossef, même en prison, il le bénit et réussit dans toutes ses entreprises, au point de trouver grâce aux yeux du directeur de la prison, qui le nomme comme surveillant et lui confie la direction des prisonniers.
7e Montée :
Yossef est emprisonné 10 ans pour expier la faute qu’il avait sous-entendu des choses sur ses 10 frères. A la fin de cette période, HM provoque un incident qui va influencer la sortit en prison de Yossef. Un jour, une mouche tombe dans la coupe de Pharaon qui était préparé par maitre Echanson, ministre de la Boisson puis on trouve du sable dans le pain de Pharaon qui était préparer par maitre Panetier, ministre Boulanger. On les déclare coupables et on les emprisonne dans la même prison que Yossef. Le dirigeant de la prison nomme Yossef pour s’occuper d’eux car ce sont des hauts personnages. Un matin, il voit les 2 ministres perturbés et leur demande ce qu’ils ont. Ils lui répondent qu’ils ont fait tous les deux un rêve, la même nuit, qui les dérange et que personne n’est capable d’expliquer le sens. Yossef leur dit qu’HM donne le pouvoir d’interpréter les rêves et que peut-être il peut le faire. Le maitre Echanson raconte son rêve ; Il y avait une vigne avec 3 branches qui fleurissent et qui font murir des raisins. Il avait la coupe de Pharaon dans la main et que par la suite il a pressé les raisins dans la coupe puis il a mis la coupe dans la main de pharaon. Yossef lui explique que dans 3jours sera l’anniversaire de Pharaon, il sera libéré et va retrouver ses fonctions. Par cela, Yossef lui supplie de se souvenir de lui lorsqu’il sera libéré et de l’aider à sortir de prison. Maitre panetier raconte son rêve ; Il a vue 3 corbeilles sur sa tête, l’une sur l’autre. La corbeille supérieure contenait toute sorte de pain que Pharaon mangeait et un oiseau picorait du pain de la corbeille inferieur qui était au-dessus de sa tête. Yossef lui dit que dans 3 jours Pharaon va le pendre sur un arbre et qu’un oiseau viendra picorer sa chair. 3 Jours plus tard, la prédiction de Yossef se réalise, le maitre Echanson revient à son poste et le maitre Panetier est pendu. Le maitre Echanson ne se souvient pas de Yossef.
Fin de la paracha
A suivre…
Source : La Paracha, Rav Eliaou Hassan
Le Midrash Raconte
Commentaire sur la paracha de Rachi