16 septembre 2021

Se faire vacciner ? Réponse du rav Zilberstein

Pourquoi l’épidémie a-t-elle éclaté ? Se faire vacciner ? Réponses du rav Zilberstein – l’un des importants décisionnaires de la génération, spécialiste en Halakha médicale et beau-frère de rav ‘Hayim Kanievski.
Paru sur le site de Kikar haChabbath, sur la base d’un cours enregistré du rav
Pourquoi n’y a-t-il pas peur du vaccin contre corona – même s’il s’agit d’un nouveau vaccin qui n’a pas encore été essayé de manière large ? Le membre du Conseil rabbinique, le rav Yits’hak Zilberstein, explique pourquoi se faire vacciner – et aussi, pourquoi l’épidémie de corona a éclaté ? (Kav ha’Haredi)
Lors d’un cours donné lundi par le rav Yitz’hak Zilberstein, membre du Conseil des érudits de la Tora et rav du quartier Ramat El’hanan à Bené Brak, le rav a abordé le sujet des vaccins contre le corona et la raison pour laquelle l’épidémie a éclaté. Le rav, longuement, a évoqué l’appréhension dominante et le doute quant à savoir s’il faut se faire vacciner ou non, et a déclaré : « Mes amis, de nos jours, il y a une grande hésitation dans le public de notre Terre sainte, se faire vacciner contre le virus mortel ou non. Certains soutiennent qu’un nouveau vaccin qui n’a pas encore été essayé ne peut être utilisé, ce n’est pas faux. Mais les Grands de la Tora ne le pensent pas, et tous les grands maitres actuels auxquels nous sommes soumis ont décidé que le vaccin devait être pris sans condition. »
Le rav a continué en rejetant les affirmations faites par des gens marginaux que l’on ait pu les induire en erreur, que D’ nous en préserve, et a déclaré : « Nous avons déjà mentionné dans le passé les paroles du Gaon de Vilna qui écrit que même s’il y a des cas où l’on a trompé les Grands d’Israël, aucune erreur ne sortira de sous leurs mains. »
« Nous voulons ajouter un argument », a précisé le rav, « pourquoi il n’y a aucune crainte avec un nouveau tel vaccin, car il est en effet possible que D’ donne la sagesse aux médecins, de sorte que tout à coup un médicament spécial soit créé qui n’a pas besoin d’être essayé, et je dis ces choses sur la base de la Guemara dans Yoma, « Grand est le repentir, capable d’amener de la guérison dans le monde », et comme le dit l’auteur du Schvouth Ya’akov, qu’il est marqué dans les ouvrages saints qu’arrivera à l’avenir une maladie totalement inconnue, dont on ne saura pas comment la soigner, et c’est à cet égard que la Guemara fixe qu’alors, à défaut de réponse de la part des médecins, c’est le repentir qui amènera à ce qu’on ait un moyen de la soigner ! »
Notre maitre le rav Kanievsky a indiqué qu’il fallait se faire vacciner contre le corona.
Le rav ‘Haïm Phaladgi écrit également que par le repentir, les accusations et la colère divines s’écartent, et automatiquement les mauvaises maladies qui étaient présentes sont guéries ».
À ce stade, le rav Zilberstein a abordé la raison pour laquelle l’épidémie a éclaté, et a dit: « Et voici, dans la période précédant le déclenchement du corona, il y avait des choses qui irritaient grandement D’. Il y avait de grandes villes dans notre pays où il a été décidé de profaner le Chabbath en public en permettant les transports en commun le Chabbath, alors que depuis la création de l’État il n’y avait pas de transport en commun le Chabbath, sauf dans la ville de ‘Haïfa où la moitié de la ville est arabe. Mais du fait de nos nombreuses iniquités, il a été décidé de profaner le Chabbath de manière publique dans certaines villes, et par conséquent, il faut savoir que la colère qui est provoquée par la profanation du Chabbath dans le monde est terrible, et ce n’est un secret pour personne que dans plusieurs villes cela a été programmé, l’épidémie a éclaté et ces villes ont été amenées d’elles-mêmes à cesser cela ! Après quelques mois, l’épidémie a presque disparu, et une fois de plus les maires ont commencé à essayer d’exploiter les transports publics le Chabbath, et encore une fois on a été témoin d’une résurgence de l’épidémie. Du fait de cette seonde vague les transports le Chabbath ont été annulés à nouveau. »
Enfin, le rav Zilberstein a déclaré que « D’ crée la médecine, et en ce moment, Il crée des choses pour lesquelles nous n’avons aucune expérience préalable. Et si nous observons le Chabbath et nous assurons qu’il n’y a pas de choses qui irritent D’, il ne fait aucun doute que grâce à cela, D’ permettra de découvrir des médicaments pour nous sauver. »