Archives par mot-clé : deuil

Questions-Réponses sur le compte du Omer

Si une personne a compté sans avoir récité la bénédiction au préalable, doit-elle recommencer ?

Une personne qui compte sans faire la bénédiction s’acquitte de la mitsva. De ce fait, elle ne peut pas recompter le même soir avec bénédiction. Mais le lendemain, elle pourra faire la Sefirat Haômère avec la bénédiction.(Yalkout Yossef, Moadim p. 425)

Que faire si j’oublie de compter un soir ?

Celui qui a oublié de compter un soir pourra se rattraper en comptant le lendemain dans la journée, mais sans réciter la bénédiction. Par la suite, il pourra continuer normalement à compter les autres soirs avec bénédiction. (Yalkout Yossef, Moadim p. 423 ; ‘Hazone Ovadia, Yom Tov p. 236)

Que faire si l’on oublie de compter un jour complet, c’est-à-dire la nuit et le jour suivant ?

On continuera à compter, mais sans réciter la bénédiction, jusqu’à la fin de la Séfirat Haômère. Afin d’éviter cette situation, de nombreuses communautés ont pour coutume de répéter le compte du Ômère à l’issue de la Téfila du matin. (Yalkout Yossef, Moadim p. 424 ; ‘Hazone Ovadia, Yom Tov p. 236)

Que faire lorsqu’on doute d’avoir compté la nuit précédente ?

Celui qui doute d’avoir compté la nuit précédente [et n’a pas compté le jour non plus] pourra tout de même continuer à compter avec la bénédiction. (‘Hazone Ovadia, Yom Tov p. 238)

Est-il nécessaire de connaître le compte avant de réciter la bénédiction ?

Avant de réciter la bénédiction, on s’assurera du jour qu’il faut compter, car a priori [לכתחלה], il est indispensable de connaître le nombre du jour avant et lors de la bénédiction.

Cependant, on sera tout de même quitte si au moment de la bénédiction on ne connaît pas le compte du jour, et qu’on pense l’entendre de l’officiant et le dire tout de suite après lui. (Choul’hane Arou’h Chap. 489 §5 et Michna Broura §29).

Que faire si j’ai pensé compter un autre jour au moment où j’ai récité la bénédiction ?

Si on pensait être le 4ème jour du Ômère avant de réciter la bénédiction, puis au moment de compter, on s’aperçoit que c’est le 5ème jour du Ômère, on continuera à compter sans s’interrompre. (Yalkout Yossef, Moadim p. 413)

Est-il permis d’acheter des vêtements neufs pendant la période de la Séfirat Haômère ?

D’après la loi, il n’y a pas d’interdiction d’acheter de vêtement neuf pendant la Séfirat Haômère. En ce qui concerne le porter, voir la question ci-dessous. (‘Hazone Ovadia, Yom Tov p. 261 §47 ; Or Lé Tsion p. 184 §2)

Est-il permis de réciter la bénédiction de Chéhé’héyanou sur un habit neuf ou un fruit nouveau pendant la Séfirat Haômère ?

Certains ont coutume de ne pas porter de vêtement neuf sur lequel il faut réciter la bénédiction de Chéhé’héyanou, en souvenir de la disparition des 24000 élèves de Rabbi Akiva. D’autres permettent de les porter. Cependant, il est recommandé de suivre le premier avis jusqu’au 34ème jour du Ômère.

En cas de besoin, on portera ce vêtement neuf le Chabat et on récitera la bénédiction de Chéhé’héyanou. Toutefois, pour une brit-mila ou une bar-mitsva, on les portera et on récitera la bénédiction de Chéhé’héyanou.

En ce qui concerne les fruits nouveaux, il sera permis de réciter la bénédiction de Chéhé’héyanou pendant toute la période du Ômère. (‘Hazone Ovadia, Yom Tov p. 259 ; Yalkout Yossef, Moadim p. 433)

Les femmes et enfants sont-ils tenus de suivre la coutume de ne pas se couper les cheveux ?

Les femmes et les enfants de moins de 13 ans ne sont pas tenus par cette coutume. Il leur est donc permis de se couper les cheveux pendant cette période. (‘Hazone Ovadia, Yom Tov p. 261 ; Or Lé Tsion p. 184 §3)

Est-il interdit de se couper les ongles pendant cette période ?

Il est tout à fait permis de se couper les ongles pendant cette période. (‘Hazone Ovadia, Yom Tov p. 263)

Est-il permis d’emménager dans une nouvelle maison ?

Il est permis d’emménager dans une nouvelle maison pendant la période du Ômère. (‘Hazone Ovadia, Yom Tov p. 269 ;Yalkout Yossef, Moadim p. 434 §45)

Retrouvez encore de nombreuses « questions-réponses » dans le Ebook « 49,chaque jour compte » en téléchargement libre sur notre site