16 juin 2024

La semaine du 9 Av (2)

25 Tamouz 5782

1. Pendant ses 7 jours de puretĂ©, une femme peut porter des vĂȘtements blancs et propres, comme il est d’usage. Mais le jour du 9 Av, elle ne pourra pas se changer ; elle se contentera de vĂ©rifier que le vĂȘtement qu’elle porte est parfaitement propre.

2. L’interdit de changer les vĂȘtements implique de ne pas changer les draps des lits. Celui qui sĂ©journe Ă  l’hĂŽtel ordonnera aux prĂ©posĂ©s au mĂ©nage de ne pas les lui changer. Si on les a changĂ©s malgrĂ© lui, il devra les salir selon les instructions rapportĂ©es hier [3°].

3. Cet interdit n’est pas en vigueur Ă  l’hĂŽpital, car le principe de cette restriction est le bien-ĂȘtre occasionnĂ© par des vĂȘtements ou draps propres, et non d’éviter la prolifĂ©ration de microbes. 

4. Pendant la semaine du 9 Av, il est dĂ©fendu de laver du linge, mĂȘme si on prĂ©voit de ne le porter qu’aprĂšs le jeĂ»ne. Il est aussi dĂ©fendu de repasser pendant ces jours.

Les ashkĂ©nazes prĂ©servent cette restriction depuis Rosh Hodesh Av.  Pour les sĂ©farades, cet interdit ne sera pas en vigueur cette annĂ©e.

5. Se raser. Les ashkĂ©nazes s’abstiennent de se raser et de se couper les cheveux depuis le 17 Tamouz.

Pour les sĂ©farades, l’usage est, en temps normal, de n’interdire ces actions qu’à partir du Shabbat ‘Hazon – qui prĂ©cĂšde Tisha bĂ©Av. Mais cette annĂ©e, l’usage est de s’abstenir durant toute la semaine qui prĂ©cĂšde le Shabbat 9 Av.

Pouraller plus loin
 Vous avez sĂ»rement remarquĂ© que cette loi fait exception Ă  la rĂšgle apprise jusque-lĂ , qui dictait que les sĂ©farades ne sont pas concernĂ©s par les restrictions de la semaine du 9 Av cette annĂ©e. Cette diffĂ©rence est due au fait que l’abstention de rasage / coupe de cheveux a pour but de nous faire entrer dans le jeĂ»ne avec une tĂȘte d’endeuillĂ©.