22 juin 2024

Notre Paracha, qui se lit en cette pĂ©riode, nous offre une ligne de conduite pour mener Ă  bien notre TĂ©chouva. Elle s’adresse Ă  chacun d’entre nous, du moins Tsadik au plus Tsadik, parce que la TĂ©chouva, c’est le fait de vouloir ĂȘtre meilleur que ce que l’on Ă©tait hier. Pour cela une introspection est nĂ©cessaire afin d’évaluer oĂč nous en sommes. Ce qui nous permettra de gravir les Ă©chelons de l’amĂ©lioration personnelle et de bonifier notre Avodat Hachem.

Les premiers mots de notre Paracha nous procurent les consignes indispensables Ă  la construction de notre TĂ©chouva. En effet le verset nous dit : « Des juges et des officiers tu te donneras dans toutes tes portes que Hachem ton Elokim te donne… Â»

Rachi explique que les juges sont ceux qui fixent la loi et les officiers sont ceux qui la font appliquer, en employant divers moyens, voire la force si nécessaire. LIRE LA SUITE