22 juin 2024

Le comportement du 9 AV

7 Av 5782

1. Comme le prescrit la Halakha de l’endeuillĂ©, il est interdit de saluer son prochain. Si celui-ci ne connaĂźt pas la Halakha et de ce fait, nous a dĂ©jĂ  dit bonjour, il est permis de lui rĂ©pondre, en lui montrant toutefois un visage attristĂ©, meurtri par le deuil.

2. Le Choul’han Aroukh [ch. 554 §21] recommande de ne pas se promener pendant Tisha bĂ©Av, afin de ne pas dĂ©tourner notre attention du deuil. Pour cette raison, certains dĂ©cisionnaires recommandent de ne pas s’amuser avec les enfants.

3. La Torah rĂ©jouissant le cƓur de celui qui l’étudie, il est dĂ©fendu d’étudier pendant Tisha bĂ©Av. NĂ©anmoins, il est permis d’étudier des sujets qui attristent, comme les lois de deuil, ou encore, les ProphĂštes ou Midrash qui traitent des malheurs de la destruction du Temple. [Celui qui lit les ProphĂštes qui racontent la destruction du Temple devra sauter les passages de consolation.]  

4. On a l’usage de s’asseoir par terre jusqu’à la mi-journĂ©e. Il est permis de se surĂ©lever jusqu’à 12 cm. Une personne faible pourra s’asseoir sur un rehausseur haut de 36 cm.

5. Le Choul’han Aroukh [ch.555] Ă©voque l’usage de dormir par terre en plaçant une pierre sous l’oreiller. Il n’est toutefois pas obligĂ© de procĂ©der ainsi, mais chacun s’efforcera de dormir moins agrĂ©ablement que d’habitude. [Pour rappel, les couples veilleront Ă  sĂ©parer les lits durant la nuit de Tisha bĂ©Av [ch.554 §18].]

6. Pendant que l’on rĂ©cite les Kinoth – les lamentations, il est formellement interdit de sortir en dehors de la synagogue pour parler de sujets profanes.

7. Travailler Ă  Tisha bĂ©Av. Selon la loi stricte, il n’est pas interdit de travailler Ă  Tisha bĂ©Av. L’usage en vigueur est toutefois de s’en abstenir, jusqu’à au moins ‘Hatsot – la mi-journĂ©e.