Le dialogue

LA PREMIÈRE CLÉ EST LE DIALOGUE.

Il n’y a pas de relation sans dialogue, n’espérez pas que les choses avancent juste grâce à des cadeaux et autres attentions. « La construction véritable d’un couple ne se fait que par le dialogue et la communication. » Qu’est-ce qui est essentiel dans la démarche de celui qui parle ?

Celui qui parle veut transmettre un message. Il veut communiquer avec l’autre des informations, des pensées, des sentiments. Il veut être compris. De ce fait, il est important de s’exprimer d’une manière qui permettra à l’autre de comprendre facilement le message que nous voulons lui transmettre.

Pour cela, il faut être clair, parler avec douceur, délicatesse. Utiliser des mots adaptés à la compréhension du conjoint. C’est-à-dire des mots, des expressions qu’elle utilise et comprend, qui lui permettra de s’identifier au message. Pas la peine de parler avec notre conjoint comme on parle avec les personnes du travail, ou autre. On peut développer un langage particulier pour notre couple. Par exemple : tout le monde a créé dans sa famille natale, une manière de s’exprimer, à tel point que parfois, un seul mot peut tous les faire rire. De même dans notre couple, nous pouvons créer cela.

Quatre questions à méditer pour s’adresser à l’autre.

(Au début et par la suite on arrivera à le faire naturellement.)

Quoi ? – Quel est le fond du message que je veux lui passer. éducatif, intime, un projet, un secret, un sentiment, un conseil, un compliment.

Pourquoi ? – Dans quel but ? On peut grâce à cela, se rendre compte que notre intention initiale était bonne ou mauvaise.

A qui ? Certes à votre conjoint. Mais dans quel état est-il ? Stressé, joyeux, passionné, énervé, déprimé, accablé, nida.

Comment ? –De quelle manière vais-je lui parler, quel ton je vais employer, quel énergie positive ou négative va accompagner mon message ? Où dois-je lui transmettre ce message, à la maison ou dehors ? Quand ? Ai-je le temps de parler longtemps ou non ? Puis-je lui dire au téléphone ou vaut-il mieux lui parler en face ?

N’oubliez pas, nous parlons avec autrui uniquement pour créer ou renforcer un lien. « Communication » trouve sa racine en Français dans le mot « commun ». Lorsque nous parlons, nous créons une réalité commune entre la personne qui nous fait face et nous-mêmes. Une intimité commune dans laquelle chacun fait confiance à l’autre.

Rav Aaron Boukobza – 054.840.79.77 – aaronboukobza@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *